De Stéréo-Club Français.

Cette page est une page d'informations permanente du Stéréo-Club Français. Elle ne fait pas partie de l'espace modifiable de SCFWiki.


Historique de la stéréoscopie

La photo en relief ne date pas d'aujourd'hui. Il faut remonter au XIXe siècle pour ses débuts.

Voici quelques pages pour vous orienter.

Les grandes dates de l'histoire de la stéréoscopie

Depuis l'Antiquité, nos ancêtres ont pris conscience de la vision binoculaire en relief. Par exemple Euclide en a parlé. De tous temps, des dessins ont montré du relief en vision libre, parallèle ou croisée : les plus anciens retrouvés datent du 13ème siècle. A la Renaissance, Leonard de Vinci puis Jacopo Chimenti ont dessiné en relief.

  • 1832 : La grande aventure de la stéréoscopie a commencé en 1832 quand Charles Wheatstone étudie des moyens pour observer les dessins en relief.
  • 1838 : Charles Wheatstone fait breveter son "stereoscope" en 1838. Cet appareil est muni de deux grands miroirs formant un angle contre lequel s'appuie l'utilisateur. Les dessins à observer sont placés aux deux extrémités, on les voit inversés par les miroirs. En savoir plus
  • 1839 : L'année suivante, Charles Wheatstone apprend comme tous les scientifiques "branchés" que Daguerre (à Paris) et Fox Talbot (à Londres) ont mis au point des procédés de "photographie". Il fait prendre des photographies en relief.

En même temps, David Brewster invente un stéréoscope à deux lentilles, mieux adapté que celui à miroirs pour observer les photographies qui manquent encore de contraste. Il fait fabriquer le premier appareil photo à deux objectifs, spécial stéréo.

  • 1850 : à l'occasion de l'exposition universelle, David Brewster montre son invention à la reine Victoria.

Celle-ci, enthousiaste, commande un stéréoscope amélioré à l'opticien français Jules Duboscq. La mode est lancée, pour longtemps.

Cela continue très vite :

  • 1853 : premiers appareils photo stéréo commercialisés (Mackenstein, Voigtländer, …) ;
  • 1853 : l'invention des "anaglyphes" (qui ne portent pas encore cette appellation) ;
  • 1853 : premier livre sur la stéréoscopie (Claudet, à Londres), suivi en 1856 par celui de Brewster, beaucoup plus connu parce que réédité en 1970 ;
  • 1858 : première projection en relief (D'Almeida, à Paris, en anaglyphes) ;
  • 1860 : premières applications scientifiques de la stéréoscopie ;
  • 1862 : amélioration du stéréoscope par OlivierWendell Holmes de Bosto
  • 1893 : le premier appareil photo rechargeable en plein jour est un appareil stéréo (le Vérascope de Jules Richard) ;
  • 1893 : création de la première association de stéréoscopistes, la Stereoscopic Society (à Londres) ;
  • 1893 : invention du format 6 X 13, encore pratiqué de nos jours ;
  • 1896 : commercialisation d'un appareil de prise de vues stéréoscopiques, le "Vérascope", par la société française Jules Richard ;
  • 1901 : commercialisation du "Stereo Brownie" par Kodak
  • 1903 : création du Stéréo-Club Français (il est devancé en terme d'ancienneté par la Stereoscopic Society, le club anglais créé en 1893) ;
  • 1915 : première projection de cinéma en relief, par le procédé "des éclipses", à l'Astor de New York ;
  • 1922 : expérimentation du procédé "Teleview" ;
  • 1949 : premier appareil photo stéréo construit en grandes séries, par centaines de milliers, le "Realist" de Seton Rochwite.

L'histoire du Stéréo-Club Français

  • 1903 : Création du Stéréo-Club Français.

Le Stéréo-Club Français (association sans but lucratif selon la loi de 1901) a été créé par Benjamin Lihou, répondant au désir de certains membres d'associations de photographes de se distinguer de leurs collègues qui ne font que de la photo plate. Dès 1904, le Club se dote d'un Bulletin mensuel, qui présente aux membres du Club les dernières innovations utiles à la pratique de leur art.

  • 1914-1918 : Quelques ralentissements de l'activité.
  • 1940-1944 : Quelques ralentissements de l'activité.
  • à partir de 1950, le Club se réunit tous les mois pour une projection en relief.
  • 1972 : publication, dans le Bulletin, de la première étude sur l'histoire du S.C.F.
  • 2000 : le Stéréo-Club Français met toutes ces informations à la disposition du grand public sur son premier site Internet.
  • 2003 : à l’occasion de son centenaire, le Stéréo-Club Français organise le 14e Congrès International de Stéréoscopie et publie un livre de photos en relief de ses membres.

L'effectif du Club est aux alentours de 500 membres.

Affichages
Outils personnels