De Stéréo-Club Français.

Galerie de Daniel Chailloux (2)

◄ Retour Index

* Pour regarder les images en relief, utilisez un Pixi 3D Viewer Loreo


Lechuguilla Cave - Nouveau Mexique - USA

À la découverte de la plus belle caverne du monde, Lechuguilla Cave

Carlsbad Caverns National Park – New Mexico - USA

Le spéléologue domine l'entrée de la grotte  Photo Daniel Chailloux
Le spéléologue domine l'entrée de la grotte
Photo Daniel Chailloux

La grotte de Lechuguilla s’ouvre dans les montagnes des Guadalupe, au sud de l’État du Nouveau-Mexique, aux États-Unis. Profonde de 486 mètres, elle se place, avec plus de 200 km de développement en janvier 2009, au 5e rang mondial.

Sa formation est originale. L’hydrogène sulfureux gazeux, d’origine profonde, a provoqué au contact des eaux d’infiltration, la dissolution du calcaire dans les fissures de la roche. La succession des galeries, les chapelets de grandes salles et les labyrinthes se sont développés sur plusieurs niveaux autour d’un système arborescent en trois dimensions.

Lechuguilla Cave 3D Map  Topographie de la grotte en 3D  Montage photo Daniel Chailloux
Lechuguilla Cave 3D Map
Topographie de la grotte en 3D
Montage photo Daniel Chailloux

La grotte est toujours en cours d’exploration et des études scientifiques s’y déroulent. Son concrétionnement présente des formes et des genres hors du commun. Les concrétions de calcite sont souvent délicatement colorées par des acides organiques. L’aragonite cristallise en aiguilles acérées et forme des buissons qui peuvent atteindre jusqu'à deux mètres de hauteur. Le gypse, résultat de la réaction de l’acide sulfurique sur le calcaire, s’exhibe sous des formes inhabituelles : fleurs, colonnes creuses, lustres, pendeloques, aiguilles, monocristaux de sélénite. Le symbole même de Lechuguilla est sans aucun doute « Chandelier Ballroom », la fameuse salle dans laquelle pendent du plafond une bonne douzaine de longues branches de gypse, des lustres, dont certains atteignent six mètres de longueur !

Daniel Chailloux a intégré une équipe de spéléologues américains depuis plusieures années. Il a séjourné plus de cinq mois dans la cavité durant les dix-huit expéditions qu’il a menées jusqu’à ce jour. Il a contribué à la découverte, à l’exploration, à la topographie et à la protection de la caverne. Avec la collaboration de Peter Bosted et Michel Renda et l'autorisation du Parc National de Carlsbad Caverns, la grotte est photographiée en relief.

Chandelier Ballroom  Voici les fameux cristaux de gypse dont certains atteignent 6 mètres de longueur.  Photo Daniel Chailloux & Peter Bosted
Chandelier Ballroom
Voici les fameux cristaux de gypse dont certains atteignent 6 mètres de longueur.
Photo Daniel Chailloux & Peter Bosted

La grotte a été exploitée par les indiens pour le guano (un fertilisant) accumulé dans les salles en bas du premier puits. En 1953, la grotte est visitée par des spéléos américains. Ils remarquent qu'un très important courant d’air filtre d'une manière diffuse à travers un éboulis qui colmate la suite de la galerie.

À la cote -20 mètres  Matt Covington descend dans ce tube en acier inoxydable pour traverser en toute sécurité l'éboulis d'entrée.  Photo Daniel Chailloux & Peter Bosted
À la cote -20 mètres
Matt Covington descend dans ce tube en acier inoxydable pour traverser en toute sécurité l'éboulis d'entrée.
Photo Daniel Chailloux & Peter Bosted

Ce n'est qu'en 1986 que Dave Allured, un spéléo américain, trouve la suite de la cavité. Accompagné de plusieurs amis, ils parcourent quelques centaines de mètres jusqu'à un obstacle de taille, Boulder Falls, un puits de 40 mètres de profondeur. Quelques jours plus tard, munis de cordes, l'obstacle est vaincu. La suite ne se fait pas attendre, Colorado Room, Glacier Bay, Windy City, Sugardlands sont explorées et topographiés.
En 1986, le développement atteind 1000 m pour une profondeur de 200 m.
De 1987 à aujourd'hui, l'exploration de Lechuguilla Cave continue. Dix expéditions par ans sont programmées. Seulement une centaine de personnes par an peuvent prétendre y participer. La topographie et les études scientifiques sont gérées par le Parc National de Carlsbad Caverns.

EF Junction - Death Pit  Ce puits de 11 mètres de profondeur est le seul accès à la partie ouest de la grotte (Near & Far West) qui livre plus de 100 km de galeries !  Photo Daniel Chailloux & Peter Bosted
EF Junction - Death Pit
Ce puits de 11 mètres de profondeur est le seul accès à la partie ouest de la grotte (Near & Far West) qui livre plus de 100 km de galeries !
Photo Daniel Chailloux & Peter Bosted

La température de l'air dans la grotte est assez élevée, 20° centigrades. Cela semble confortable mais le taux d'humidité est très important. Il avoisine les 98% ! C'est la raison pour laquelle le spéléologue, ici Michel Renda, est habillé très léger, un short et un tee-shirt en polypropylène. Le kit-bag qui contient le matériel d'exploration, les vivres et les effets personnels pour un camp souterrain de sept jours pèse une bonne vingtaine de kilos.


Retour Index

Affichages
Outils personnels