De Stéréo-Club Français.

◄ Retour Index

Sommaire

Galerie de Daniel Chailloux

Lilburn Cave - Californie - USA

Pour regarder les images en relief, utilisez un Pixi 3D Viewer Loreo

Lilburn Cave se développe sous un ensemble de parcs nationaux américains : Sequoia and Kings Canyon National Parks.

Avec plus de 30 km de galeries, c'est la plus longue grotte de Californie. Cette cavité est un véritable labyrinthe en trois dimensions dans laquelle circule une puissante rivière souterraine. Lilburn Cave est l'une des grottes les plus riches en minéraux dans le monde. Trente minéraux différents ont été identifiés. Les couleurs de ceux-ci passent par le bleu, le vert, le jaune et et le noir. La rivière souterraine résurge à Big Spring. Lilburn Cave renferme des formations calcaires classiques. Le massif calcaire dans lequel elle s'est formée, présente les couleurs d'un marbre blanc veiné de noir. Cette grotte est toujours explorée par des spéléologues regroupés dans l'association Cave Research Foundation.

La rivière souterraine coule sur du marbre blanc veiné noir.
La rivière souterraine coule sur du marbre blanc veiné noir.
Le spéléologue franchit une gour profond.
Le spéléologue franchit une gour profond.
La rivière souterraine disparaît dans un siphon.
La rivière souterraine disparaît dans un siphon.

Grotte de Cabrespine - Aude - France

Pour regarder les images en relief, utilisez un Pixi 3D Viewer Loreo

La grotte de Cabrespine est ouverte aux touristes. Elles présentent trois caractéristiques principales :

  • une immense salle souterraine d'environ 80 mètres de diamètre et 220 mètres de hauteur.
  • des excentriques d'aragonite aciculaire exceptionnelles.
  • une rivière souterraine de près de 8 km de longueur.

Au delà de la partie ouverte au public, le vaste réseau souterrain, parcouru par une rivière souterraine, se développe sur plusieurs kilomètres. Les eaux de cette " rivière sans étoiles " revoient le jour au pied du château cathare de Lastours.

Coupelles d'aragonite  D'un diamètre d'environ 5 cm et d'une épaisseur de 2 à 3 mm, les coupelles sont des concrétions exceptionnelles. Leurs conditions essentielles de formation sont très strictes. Elles se développent généralement sur le bord d'un gour dans une eau très calme dont le niveau s'élève en même temps que la calcite se dépose. La croissance s'effectue vers l'extérieur de la concrétion.
Coupelles d'aragonite
D'un diamètre d'environ 5 cm et d'une épaisseur de 2 à 3 mm, les coupelles sont des concrétions exceptionnelles. Leurs conditions essentielles de formation sont très strictes. Elles se développent généralement sur le bord d'un gour dans une eau très calme dont le niveau s'élève en même temps que la calcite se dépose. La croissance s'effectue vers l'extérieur de la concrétion.


Excentriques aciculaires d'aragonite  Chaque aiguille d'un buisson est un mono-cristal. La forme aciculaire est favorisée par l'appartenance de l'aragonite au système orthorombique. Le cristal d'aragonite croît plus rapidement selon un certain axe. Certaines aiguilles peuvent atteindre jusqu'à 40 cm de longueur pour 2 à 4 mm de diamètre.
Excentriques aciculaires d'aragonite
Chaque aiguille d'un buisson est un mono-cristal. La forme aciculaire est favorisée par l'appartenance de l'aragonite au système orthorombique. Le cristal d'aragonite croît plus rapidement selon un certain axe. Certaines aiguilles peuvent atteindre jusqu'à 40 cm de longueur pour 2 à 4 mm de diamètre.
Aragonite en chapelets de boules  Ces concrétions d'aragonite en chapelets de boules, très rares, sont toujours polycristallines. Le diamètre de ces aragonites présentent une alternance, parfois très régulière, de renflements et d'étranglements. Ces concrétions se sont formées, selon toute vraisemblance, lors des arrêts et reprises de l'alimentation en eau.
Aragonite en chapelets de boules
Ces concrétions d'aragonite en chapelets de boules, très rares, sont toujours polycristallines. Le diamètre de ces aragonites présentent une alternance, parfois très régulière, de renflements et d'étranglements. Ces concrétions se sont formées, selon toute vraisemblance, lors des arrêts et reprises de l'alimentation en eau.
Les tables de calcite  Ces plateaux de calcite se sont formés à la surface de l'eau contenue dans un gour. Le pied de ces formations est constitué d'une accumulation de fins filaments d'origine organique encroûtés de calcite. Ces filaments organiques calcités se rencontrent très fréquemment sur la bordure des gours. Généralement longs de quelques décimètres, les plus importants ont été découverts dans Lechuguilla Cave, une grotte située sous le désert des Guadalupe Mountains au Nouveau-Mexique. Ils mesurent plus d'un mètre cinquante de long !
Les tables de calcite
Ces plateaux de calcite se sont formés à la surface de l'eau contenue dans un gour. Le pied de ces formations est constitué d'une accumulation de fins filaments d'origine organique encroûtés de calcite. Ces filaments organiques calcités se rencontrent très fréquemment sur la bordure des gours. Généralement longs de quelques décimètres, les plus importants ont été découverts dans Lechuguilla Cave, une grotte située sous le désert des Guadalupe Mountains au Nouveau-Mexique. Ils mesurent plus d'un mètre cinquante de long !
Le spéléologue progresse avec d'infinies précautions dans les galeries fossiles de la grotte. Il a balisé son passage.
Le spéléologue progresse avec d'infinies précautions dans les galeries fossiles de la grotte. Il a balisé son passage.
Goutte à goutte, l'eau tombant du plafond alimente ce joli gour en étoile.
Goutte à goutte, l'eau tombant du plafond alimente ce joli gour en étoile.
Le spéléologue remonte le cours de la rivière souterraine.
Le spéléologue remonte le cours de la rivière souterraine.
La transparence de l'eau est mise en évidence par un éclairage immergé et rasant.
La transparence de l'eau est mise en évidence par un éclairage immergé et rasant.
De massives formations de calcite en forme de coulées occupent le cours principal de la galerie.
De massives formations de calcite en forme de coulées occupent le cours principal de la galerie.
Le spéléologue fait une pause pour recharger en eau sa lampe à acétylène.
Le spéléologue fait une pause pour recharger en eau sa lampe à acétylène.

Rivière souterraine de Malaval - Lozère - France

Pour regarder les images en relief, utilisez un Pixi 3D Viewer Loreo

La rivière souterraine de Malaval se développe sous le petit causse des Bondons au pied du Mont Lozère. C'est la cavité la plus longue du département de la Lozère puisqu'elle développe près de 11 kilomètres. Son étude scientifique et sa cartographie ont été reprises à partir de 2000. Une galerie découverte en 2001, la galerie Chabaud, présente des concrétions particulières. Leur croissance est largement influencée par les courants d'air qui circulent dans la grotte. Ces formations, relativement rares, s'appellent anémolithes.

Goute à goute, l'eau perle du plafond de la grotte. Elle s'évapore et le carbonate de calcium se dépose petit à petit pour donner naissance à ce foisonnement minéral.
Goute à goute, l'eau perle du plafond de la grotte. Elle s'évapore et le carbonate de calcium se dépose petit à petit pour donner naissance à ce foisonnement minéral.
La galerie Chabaud développe 150 mètres de longueur. Elle n'est visitée que très rarement. Elle a été topographiée et documentée par des photographies en relief. Nombreux sont les spéléologues qui s'accordent à dire que c'est la plus sage des solution si l'on veut conserver intact cet univers minéral.
La galerie Chabaud développe 150 mètres de longueur. Elle n'est visitée que très rarement. Elle a été topographiée et documentée par des photographies en relief. Nombreux sont les spéléologues qui s'accordent à dire que c'est la plus sage des solution si l'on veut conserver intact cet univers minéral.
La progression dans ce genre de galerie est très difficile. Les plafonds sont ici relativement bas. Il est prudent de se faire guider par son co-équipier.
La progression dans ce genre de galerie est très difficile. Les plafonds sont ici relativement bas. Il est prudent de se faire guider par son co-équipier.
Les anémolithes et les fistuleuses cohabitent. Ces fistuleuses sont des tubes très fins composés d'aragonite dont le diamètre avoisine le cedntimètres.
Les anémolithes et les fistuleuses cohabitent. Ces fistuleuses sont des tubes très fins composés d'aragonite dont le diamètre avoisine le cedntimètres.
Cette prise de vue démontre bien l'influence du vent dans la croissance de ces concrétions d'aragonite.
Cette prise de vue démontre bien l'influence du vent dans la croissance de ces concrétions d'aragonite.


Retour Index

Affichages
Outils personnels