De Stéréo-Club Français.

effet Pulfrich
Du nom du physicien allemand Carl Pulfrich qui décrivit cet effet en 1922. Pour simplifier, l'œil perçoit plus lentement une image sombre qu'une image claire. Cet effet est exploité en stéréoscopie pour certains films : la prise de vue est effectuée en travelling latéral ou en rotation. Pour visionner le film, on chausse des lunettes spéciales qui ont un verre clair (ou absent) et un verre sombre. L'œil qui a le verre sombre perçoit l'image avec un décalage temporel ce qui, du fait de la technique de prise de vue, constitue des couples stéréo donnant effectivement du relief. La caméra doit être constamment en mouvement ce qui est un peu lassant et le relief est perturbé par les mouvements internes à l'image (les pattes d'animaux qui marchent par exemple) car les couples stéréo ainsi constitués sont fortement désynchronisés.
Affichages
Outils personnels