De Stéréo-Club Français.

écartement des infinis, surécartement des infinis
Une des conditions de la restitution conforme du relief est que les objets à l'infini (en pratique à plus de quelques centaines de mètres) soit perçus comme étant effectivement à l'infini. Ils doivent être écartés de la base standard pour que la vision soit parallèle.
En projection, sur un grand écran, cet écart est mesuré sur la surface de l'écran, pour des diapos sur la surface du film (de 1,2 à 1,5 mm) et pour des images numériques en pourcentage de la largeur de l'image (entre 4 et 5%).
En projection, il faut veiller à ce que l'écartement des infinis ne dépasse pas l'écart des yeux moyen (6-7 cm). Un écart trop grand forcerait les spectateurs à faire diverger leur regard ce qui, pour la plupart des gens, est inconfortable et fatigant.
Quelle que soit la technique d'affichage utilisée, anaglyphes, barrière de parallaxe, affichage alterné avec lunettes à occultation, la largeur des écrans d'ordinateurs, insuffisante, ne permet pas de restituer correctement les objets situés à l'infini lors de la prise de vue. Ils paraîssent beaucoup plus proches, l'image est applatie et la profondeur du relief est réduite.
Affichages
Outils personnels